Nos actions et projets

Mener des actions en concertation avec les acteurs locaux

Le tourisme solidaire que nous vous proposons signifie que 3 % du coût de votre voyage est réservé à financer des projets de développement, coordonnés par Azimut Voyage.

Notre association passe beaucoup de temps sur le terrain afin de voyager de manière éthique et responsable. Le Maroc est, depuis plusieurs années, une destination très usitée par le tourisme de masse. Mais notre travail de fourmi et notre philosophie des échanges et du partage nous permettent de proposer des destinations sans folklore et en réelle immersion.
Travailler avec les acteurs locaux nous assure d’intervenir sur les réelles problématiques d’une région. C’est pour cela que, depuis notre création, nous avons participé et imaginé des soutiens utiles : alimentation en eau d’une vallée grâce au financement d’un forage, replantation d’arbres, distribution de vélos pour que les enfants se rendent à l’école, don de matériel pour non voyants à une école de Marrakech et de Fez, organisation d’une mission médicale d’envergure, financement d’opérations chirurgicales pour des enfants et des personnes ne pouvant s »offrir » ces interventions …

Automne 2017. Nous venons d’être sollicité afin de participer au financement d’une IRM et d’un opération chirurgicale d’urgence suite à la découverte d’une importante tumeur au cerveau d’un potier dans le village de potiers d’Amizmiz, où nous avons l’habitude de nous rendre avec nos voyageurs. Sans moyens financiers, ce monsieur d’une quarantaine d’années a pu se faire opérer grâce à la collecte des villageois et à la participation de notre association.

Nous collectons depuis plus de 2 ans des cannes blanches d’occasion auprès de nos voyageurs et de différentes associations, afin d’améliorer l’autonomie des enfants scolarisés dans une école spécialisée dans la déficience visuelle, à Fez. Une fois que nous aurons assez de cannes (une 100aine), nous partirons avec 3 professeurs de locomotion qui nous ont proposé bénévolement de nous suivre afin d’enseigner à ces enfants et à leurs professeurs comment se déplacer avec une canne, sur une période de 10 jours. L’objectif ? Leur donner des clefs afin d’utiliser une canne blanche, leur apprendre à se repérer avec cet outil magique, leur permettre d’être plus autonome et de pouvoir, pourquoi pas, sortir en dehors des murs de l’école, ce qui n’est actuellement pas possible car ils n’ont pas de cannes ! A suivre. Ce projet ne pourrait voir le jour sans ces professeurs de locomotion prêts à donner de leur temps pour transmettre leur savoir-faire. Un immense merci à elles, espérons que ce projet va pouvoir se réaliser bientôt !

Au printemps 2017, nous avons été sollicité par les villageois d’un hameau proche de la bergerie de Nourdine, dans les contreforts du Haut-Atlas, pour participer au financement d’un forage afin d’amener l’eau dans leur village. Cette initiative a été voulue par les villageois eux-mêmes, afin d’améliorer leur quotidien. Cette tâche est gérée par les femmes quotidiennement et leur demande d’aller loin du village pour remplir des bidons. Nous sommes donc contents d’avoir un peu participé à l’amélioration de leur quotidien ! Une petite goutte qui a du sens…

Le 28 mars 2015, nous avons décidé de nous associer aux associations l’AMDAM (Association médicale d’aide au développement entre l’Auvergne et le Maroc) et Le Sourire de Houda pour organiser une mission médicale dans le Haut-Atlas, non loin d’Amizmiz, où nous proposons des voyages depuis notre création. L’idée étant de permettre à une population reculée d’accéder aux soins médicaux.
Cette action a mobilisé une équipe médicale multidisciplinaire de 41 personnes, venue apporter son soutien à la population dans les spécialités suivantes : orthopédie, anésthésie, médecine générale, pédiatrie, ophtalmologie, rhumatologie, pharmacie, sage-femmes et infirmiers…
L’équipe s’est installée dans l’hôpital de la ville de Tahanaoute et a sillonné la région en itinérance. En une semaine, la mission a réalisé 2 200 consultations spécialisées, a pu mener 52 opérations en orthopédie et distribuer 500 kg de médicaments gratuitement (association Tulipe).

Azimut Voyage a mis au service de cette mission sa connaissance du terrain, son support logistique et financier (financement d’examens médicaux), le repérage d’enfants en situation de handicap orthopédique dans des endroits difficiles d’accès ; la mise à disposition d’une équipe de bénévoles de 5 personnes pour accueillir et orienter les patients durant une semaine, l’aide à la traduction entre les équipes médicales et les patients…
Cette action n’aurait pu être réalisé sans le pourcentage que nous réservons aux projets de développement sur la vente de voyages. Nous poursuivons notre engagement toute l’année, parfois en collaboration avec le Sourire de Houda, en apportant un soutien financier à des examens médicaux ou des opérations chirurgicales.

Le projet Nawak Production ?
Un partenariat entre Azimut, qui œuvre pour la promotion et le développement d’activités sociales au travers d’échanges et d’activités culturelles et des compagnies d’art de rue européennes.

Pourquoi ?
Pour la mise en place de projets internationaux améliorant les conditions d’enseignement et de vie des enfants marocains, au coeur de vallées du Haut-Atlas, dépourvues de moyens à consacrer à l’instruction de leurs enfants.

Comment ?
La Famille Goldini, en tournée dans les instituts français au Maroc avec son spectacle Marvelous Mambo, nous a fait part de son envie de faire des représentations dans des villages berbères isolés. Le projet Nawak Production était né : utiliser l’art de rue, tradition ancestrale populaire marocaine, avec des ateliers d’acrobatie pour enfants dans des écoles et une représentation du spectacle dans les villages, comme vecteur d’amélioration des conditions d’enseignement et de vie des enfants des vallées.

Un échange culturel, une rencontre, un atelier, un moment d’éveil artistique avec la distribution de matériel scolaire (fournitures, livres et supports), de vêtements récoltés par l’association, une sensibilisation à l’importance du respect de l’environnement, un financement pour l’amélioration des locaux scolaires, le plus souvent insalubres (chauffage, électrification, toiture…) autour de l’événement artistique.

Azimut, avec ce projet culturel, poursuit son intégration comme acteur phare dans le paysage local et participe concrètement à l’amélioration des conditions de vie dans ces vallées.

Porter l’art de rue et les compagnies souhaitant s’associer au projet vers une action concrète et utile pour la population, autour d’un moment artistique.

Ce projet vous intéresse, vous êtes une compagnie, vous souhaitez nous donner votre avis ? N’hésitez pas à nous contacter.

Actualités

Pour lire plus d’actus c’est par ici

PARTAGEZ !