Visite d’une fondation d’enfants aveugles au Maroc

Grâce à la présidente du Sourire de Houda, Marie-Odile, nous avons pu aller rencontrer le directeur de cette fondation d’enfants aveugles à Fez, au Maroc.

La fondation compte 120 élèves de 6 à 25 ans, 40 enseignants et 13 membres du personnel. Ils suivent quotidiennement un enseignement et sont menés jusqu’au baccalauréat.
Déroulé type de leur journée :
Lever 7h // Petit-déjeuner 07h45 // Classe jusqu’à midi // Déjeuner au réfectoire // Classe de 14h à 18h00.
Nous avons vu lors de notre visite les enfants en classe à 17h30. Les cours sont concrètement le seul moyen de les occuper.

L’année dernière, il y a eu 100 % de réussite. Les élèves travaillent beaucoup. Ils peuvent ensuite poursuivre leurs études en faculté (nous avons croisé un ado sorti major de sa classe venant chercher dans le bureau du directeur la photo le montrant avec le gouverneur suite à sa réussite au bac), certains deviennent professeurs dans la fondation et enseignent à leur tour aux enfants nouvellement arrivés.

La fondation manque cruellement de moyens, et les enfants n’ont pas, c’est le moins qu’on puisse dire, beaucoup de distractions sinon une salle informatique équipée de quelques ordinateurs. Nous avons donc décidé de les soutenir pour améliorer leur quotidien. Il serait bien de pouvoir proposer des outils d’éveil à la culture, la lecture, la musique, le sport.

Nous recherchons :

  • une machine à laver pro, la fondation n’en possède qu’une (cf. photo)
  • des livres jeunesse en braille afin de constituer une bibliothèque
  • des jeux de société adaptés aux déficients visuels
  • des CD et une chaine hifi avec des casques
  • des tablettes en braille et des loupes
  • un revêtement synthétique pour le stade de foot afin qu’ils ne se fassent pas mal (les enfants jouent avec un ballon sifflant pour le repérer dans l’espace)
  • des ballons sifflants
  • mais aussi des couvertures pour le dortoir non chauffé

Le tout sera à acheminer à Saint-Étienne pour être transféré à Fez.

Les enfants n’ont aucun cours de locomotion pour se déplacer et n’ont pas de canne blanche, ne pourrait-on pas faire venir un professeur de locomotion à Fez pour apprendre aux enfants à se déplacer, et donc à gagner en autonomie, et trouver des cannes ?

N’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez nous donner un coup de main.

PARTAGEZ !


RETOUR